Vieillir autrement grâce à l'habitat participatif à Morlaix…Les femmes s'engagent…

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

Un groupe d'amies a intégré le nouveau projet, envisagé près de la gare, à Saint-Martin- des-Champs. Le but pour ces femmes est de trouver une alternative aux maisons de repos.

« La maison de retraite, j'appelle ça l'antichambre de la mort ! » Françoise fait partie du projet d'habitat participatif lancé par la mairie de Saint-Martin-des-Champs. Avec six amies, rencontrées au centre social de Ti-an-Oll, à Kernéguès, elle s'investit dans le projet d'habitat situé près de la gare de Morlaix. « On accompagne les personnes dans la démarche de projet », précise Gaïd, de Ti an Oll. C'est dans le cadre du groupe « bien vieillir », des discussions menées et des cafés seniors sur l'habitat que « la volonté d'être acteur de sa vieillesse » a vu le jour.

Anticiper les années à venir

Ce groupe d'amies voyagent ensemble depuis plusieurs années. « On a déjà ce goût de la convivialité, précise Régine, participante au projet. Le but pour nous, c'est de ne pas aller en maison de retraite. » Unanimement, elles déclarent trouver les maisons de retraite « trop chères », et comme un lieu où « on devient passif ».

« C'est pareil pour le foyer-logement. Je vois ceux qui y sont allés. Le repas est à 18 h 30 ; à 18 h, ils attendent déjà pour aller manger. Tu les vois plonger »,s'exclame Régine. Le but pour ce groupe d'amies est de voir la vieillesse d'une façon positive. « On veut anticiper, et ne pas attendre qu'il nous arrive quelque chose. C'est aussi une volonté de ne pas être un poids pour nos enfants. On veut être acteur de notre vieillesse. »

Un bâtiment pour tous

L'entreprise Finistère 29, ancien Habitat 29, serait le constructeur des logements participatifs pour ce groupe de participantes. Il s'agirait alors de logements sociaux. Ces femmes revendraient leur logement respectif pour venir en location dans ces maisons. « Une d'entre nous a déjà revendu sa maison et vit en location dans l'attente de voir ces habitats participatifs se construire », indique Françoise.

Investi dans le projet depuis un an déjà, le groupe a assisté, pendant deux jours, les mercredi 11 et jeudi 12 juillet, à une réunion de projet organisée par la mairie de Saint-Martin-des-Champs, en compagnie du maire, des urbanistes, des architectes, des économistes et des maîtres d'oeuvre du chantier. « On est ici pour présenter en quelque sorte le cahier des charges », souligne Gaïd.

« On veut, avec ces logements sociaux, un bâtiment commun pour se faire des bouffes, venir lire, recevoir du monde. C'est surtout ça l'esprit d'habitat participatif auquel on tient », précise Régine. Une façon aussi pour ces femmes de rencontrer leurs futurs voisins et de faire avancer le projet de la façon la plus concrète possible. « L'idée c'est vraiment de construire ensemble », concluent-elles.

https://www.ouest-france.fr/bretagne/morlaix-29600/morlaix-vieillir-autrement-grace-l-habitat-participatif-5885335

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article