Covid-19 : de l'importance de la vitamine D par l'Académie nationale de Médecine

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

Dans un récent communiqué, l’Académie nationale de Médecine revient sur l’importance de la vitamine D pour aider à lutter contre la Covid-19 et recommande de doser rapidement le taux de vitamine D sérique (c'est-à-dire la 25 OHD) chez les personnes âgées de plus de 60 ans atteintes de Covid-19.

Une étude réalisée par l’Institut National de Veille Sanitaire (INVS) montre qu’en France, une très large majorité (80%) de nos compatriotes sont carencés en vitamine D. Et le confinement n’a pas arrangé les choses ! 
Rappelons que la vitamine D est synthétisée dans le derme sous l'effet des ultraviolets (UV), c'est-à-dire des rayons du soleil, puis transportée dans le foie et le rein où elle est transformée en hormone. Elle est responsable de l'absorption intestinale du calcium et de la santé osseuse. 
Mais la 
vitamine D offre aussi des effets « non classiques ». Par exemple, il faut savoir qu’elle module le fonctionnement de notre système immunitaire et qu’elle joue un rôle dans la régulation et la suppression de la réponse inflammatoire cytokinique à l'origine du syndrome de détresse respiratoire aigu qui caractérise les formes sévères et souvent létales de Covid-19.  

A ce sujet, précisons qu’une corrélation significative entre de faibles taux sériques de vitamine D et la mortalité par Covid-19 a été montrée...
Ce phénomène suit généralement un gradient Nord-Sud, bien qu'il y ait des exceptions tels les pays nordiques où la supplémentation des nutriments en vitamine D, en particulier des produits lactés, est systématique. Par contre les pays du sud de l'Europe affichent de façon surprenante une prévalence élevée de carence en vitamine D malgré un ensoleillement plus élevé.  
« Ceci expliquerait que les nourrissons qui reçoivent régulièrement de la vitamine D fassent des formes asymptomatiques de Covid-19 et moins de complications » précise l’Académie nationale de médecine dans son communiqué. 
L’académie précise aussi, et c’est important de le souligner qu’il ne faut pas considérer la vitamine D comme un traitement préventif ou curatif de l'infection due au SARS-CoV-2 ! Mais en atténuant la tempête inflammatoire et ses conséquences, elle pourrait être considérée comme un adjuvant à toute forme de thérapie. 
La vitamine D a la particularité d’être à la fois apportée par notre alimentation (pour un tiers) et synthétisée par notre organisme par l’exposition de notre peau aux rayons du soleil (pour deux tiers).  
Les carences en vitamine D se manifestent par quelques symptômes, parfois difficiles à identifier clairement, comme de la fatigue, de la faiblesse musculaire, des coups de blues, une peau sèche, des crampes… Il faut savoir que les Apports Conseillés chez l’adulte sont compris entre 800 et 1000 UI par jour. 

Covid-19 : de l'importance de la vitamine D par l'Académie nationale de Médecine

L'Académie nationale de Médecine : 
– rappelle que l'administration de vitamine D par voie orale est une mesure simple, peu coûteuse et remboursée par l'Assurance Maladie ; 
– confirme sa recommandation d'assurer une supplémentation vitaminique D dans la population française dans un rapport en 2012 ; 
– recommande de doser rapidement le taux de vitamine D sérique (c'est-à-dire la 25 OHD) chez les personnes âgées de plus de 60 ans atteintes de Covid-19, et d'administrer, en cas de carence, une dose de charge de 50.000 à 100.000 UI qui pourrait contribuer à limiter les complications respiratoires 
– recommande d'apporter une supplémentation en vitamine D de 800 à 1000 UI/jour chez les personnes âgées de moins de 60 ans dès la confirmation du diagnostic de Covid-19.

Publié dans Senioractu du 29 mars 2020 

https://www.senioractu.com/Covid-19-de-l-importance-de-la-vitamine-D-par-l-Academie-nationale-de-Medecine_a22768.html?TOKEN_RETURN

Covid-19 : de l'importance de la vitamine D par l'Académie nationale de Médecine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article