Faux-La-Montagne : de vieilles maisons rénovées pour des personnes âgées - 23-

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

A Faux-La-Montagne, beaucoup de maisons sont vides. Une société coopérative souhaite les rénover et les louer à des personnes âgées. Le projet est en cours de financement.

Les habitants du plateau de Millevaches ne manquent pas d’idées pour revitaliser ce territoire. Partant du constat que de nombreuses maisons sont vides dans le centre du bourg de Faux-La-Montagne, la société coopérative d’intérêt collectif l’ARBAN a décidé de se lancer dans une opération d’urbanisme.
L’atelier permanent d’urbanisme et d’habitat en Limousin (ARBAN) est reconnu d’intérêt collectif par le préfet de la Creuse. Son idée est de permettre à des personnes âgées du plateau, isolées à la campagne, de se rapprocher du bourg. Il s’agit de revitaliser Faux-La-Montagne et ses commerces.
Dans un premier temps, deux maisons inhabitées depuis 30 ans au milieu du village ont été acquises. L’une d’entre elles sera détruite. Dans la seconde, deux logements seront construits.

Ce projet est d'abord celui des seniors du territoire qui sont confrontés à des difficultés liées à leur habitat historique : inadaptation du logement au vieillissement, précarité énergétique et isolement social. Ces personnes ne souhaitent pas intégrer une maison de retraite médicalisée ; 89 % des  personnes de plus de 80 ans ne sont pas dépendantes. Ce projet vise à offrir une solution de logement adapté aux personnes âgées non dépendantes.

C'est ainsi que la SCIC l'Arban a acquis 2 maisons mitoyennes vacantes (et délabrées) en plein centre bourg bénéficiant ainsi de commerces et services de proximité et d'une dynamique vie associative locale. Outre leur localisation et leur mitoyenneté, ces 2 maisons présentent également l'intérêt d'être accessibles de plain-pied au RDC et au 1er étage (par l'arrière du bâtiment). Enfin, un vaste terrain non attenant mais très proche permettra de développer un jardin partagé, support d'échanges et de pratiques entre les générations.

Financement

Le coût total de l’opération est estimé à 270000 euros. La moitié du projet est déjà financé. Pour le reste, ARBAN compte sur un financement participatif d’environ 20000 euros et des subventions du département de la Creuse et de la région.
Un emprunt devra être contracté. Moins il sera important et plus les loyers seront faibles. L’idée est de ne pas excéder 300 euros. Les personnes âgées ciblées par le projet ne bénéficient en effet que de petites retraites agricoles.

Des maisons inoccupées depuis une trentaine d'années dans le bourg de Faux-La-Montagne / © F3 Limousin

Des maisons inoccupées depuis une trentaine d'années dans le bourg de Faux-La-Montagne / © F3 Limousin

Le projet s’est monté dans une démarche d’échange, de débats, d’ateliers… avec les seniors du village et les responsables concernés : 

* Autour de 2010, des élus de la communauté de communes sont contactés par les seniors des hameaux qui envisagent leur retraite et le risque d’isolement : loin de tout, ils désirent vieillir au pays, dans la commune…Les élus enregistrent…

* Afin d’y voir plus clair sur les questions générales relatives aux personnes âgées et entre autres sur la dimension habitat/ autonomie et vieillissement, l’ARBAN organise en 2010 un séminaire de 2 jours avec des universitaires, le pôle gérontologique régional, des associations d’aide aux personnes âgées, le corps médical et participation de personnes âgées de la commune identifiées via les élus

* En 2013, les élus interpellent ARBAN qui travaille en continu avec eux : il y a l’opportunité de 2 maisons centre bourg à vendre, à restaurer. Ces maisons sont centre bourg (mairie, pharmacie, services,) et à 50 m. d’un bâtiment qui accueille « Cadet Roussel » association d’animation locale. Peut-on en faire quelque chose répondant à la demande ?

* Et la même année, une enquête auprès de aînés est lancée sur les communes pour mieux identifier les attentes, par le biais des clubs du troisième âge (25 ainés pour un village de 430 habitants) ; Les aînés sont mobilisés, le questionnaire se refile de bouche à oreille. Le traitement des données éclaire sur les premiers points de vue. Par exemple, les aînés ne veulent pas de logement meublé, espaces partagés limités- autres que espaces communs…

* Il y a eu , restitution aux aînés dans le cadre des clubs des aînés et retour des résultats sur les élus,  sur le type de logement, leur nature, les types d’aménagement…

* Cela débouche sur un premier programme en 2015, qui sera remanié pour des raisons financières, jusqu’à aboutir en 2019 à un programme définitif. Se pose alors la question du coût… la recherche de financement commence…

* La dernière étape se fait avec le pôle domotique de Guéret et en articulation avec le réseau Millesoins (réseau santé Millevaches)Les travaux vont démarrer en 2020, les premiers logements devraient être ouverts début 2021

Pour l’heure, L'ARBAN est recentré sur la définition du programme, sa mise en œuvre technique et financière. Les ainés ont participé à la présentation du projet aux habitants de la commune en novembre 2019, en lien avec la phase de collecte de fonds participative.

Contact :  L’Arban : le Bourg, 213340, Faux la Montagne

contact@l-arban.fr ; tel : 05 55 64 58 29

Par Franck Petit, Publié le 12/12/2019 par Harmonie Mutuelle

https://france3-regions.francetvinfo.fr/nouvelle-aquitaine/creuse/faux-montagne-vieilles-maisons-renovees-personnes-agees-1761705.html

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article