À VÉLO SANS ÂGE : Une balade en triporteur au «Cantou Fleuriel» à Saint-Claude

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

Certes certains l’on vu passer, mais il ne s’agissait toujours pas de Darry Cowl et son célèbre triporteur, seulement de Bernard Grossiord,  responsable de l’Association «A vélo sans Age», sur le secteur de Saint-Claude, qui a comme vocation d’offrir aux personnes âgées des sorties à vélo, au grand air et en toute sécurité pour redécouvrir la ville sans contrainte grâce à des bénévoles qui pédalent pour eux sur un triporteur.
Il s’agit d’un vaste projet intergénérationnel venu du Danemark pour favoriser la mobilité des séniors et rétablir un lien entre les générations. Après avoir acquis un triporteur à l’aide de dons, il s’agit pour l’association de réunir des volontaires pour le faire fonctionner, et surtout de recruter des «pilotes cyclistes» bénévoles qui après une formation spécifique peuvent emmener dans de courtes promenades en semaine ou le week-end des personnes âgées à domicile ou résidantes.

«Et en voiture Simone, c’est moi qui freine et toi qui klaxonne…»

Ainsi sur deux jours le mercredi 16 et le jeudi 17 de ce mois, Bernard et d’autres membres de l’association Jacques, Alain, Daniel, Annick ont permis à une dizaine d’anciens plus ou moins handicapés des Cantous Lançon 1 et 2  à Saint-Claude, de profiter d’une balade agréable sur Serger, sous un soleil radieux le mercredi, et un temps plus maussade le lendemain. Mais les matériels sont très bien conçus et toute capote dehors, ils peuvent faire voyager leurs passagers en toute sécurité et à l’abri.
Bernard Grossiord explique ces rencontres ainsi : «Le directeur du Syndicat Mixte d’Accompagnement des Ainés dans le Haut Jura (SMAAHJ), Frédéric David a repéré notre présence lors du dernier Forum des Associations début septembre, et a décidé de tester cette action, jusqu’à la fin de l’année sur plusieurs Cantous accessibles, comme Saint-Claude, Longchaumois, Bois d’Amont, Septmoncel et Molinges…».
Mais il est intéressant de souligner la joie et le bonheur de «nos chers anciens», qui disaient à leurs amis, «cet après-midi, tu vois je vais faire du vélo».
Puis de retour, réaffirmaient :
«Sûrement on en ferait bien une deuxième sortie »

https://hebdo39.net/une-balade-en-triporteur-au-cantou-fleuriel-a-saint-claude/

 
«A vélo sans Age», en pleine (bonne) action...

«A vélo sans Age», en pleine (bonne) action...

Le droit au vent dans les cheveux

À VÉLO SANS ÂGE, une association loi de 1901,  «rêvons de créer un monde où l’accès aisé à une citoyenneté active rend heureux les citoyens âgés et leur offre la possibilité de rester une partie active de la communauté et de leur environnement.»

L’idée est simple : Offrir aux personnes dépendants des promenades à vélo triporteur, au grand air et en toute sécurité.

LES OBJECTIFS

  • Permettre aux personnes dépendants de rester des membres actifs de la communauté
  • Leur redonner le droit de vivre la ville et la nature
  • Créer un pont entre les générations, avec les bénévoles ‘pilotes’ conducteurs)
  • Apporter de la qualité de vie communale

Allez voir leur site, ils sont implantés dans bien des régions.…

https://avelosansage.fr/

 

A VELO SANS ÂGE ;  PRINCIPES FONDATEURS

GÉNÉROSITÉ 
À VÉLO SANS ÂGE se consacre à la générosité et la gentillesse. Les pilotes partagent le beau message et recrutent de nouveau pilote à travers des histoires merveilleuses. Non pas parce-que c’est une obligation, mais parce-qu’ils en ont envie. Les pilotes racontent toutes les histoires merveilleuses des tours à vélo aux employés des maisons de retraite, ce qui fonde également une relation avec ces derniers.
Les employés des maisons de retraite créent un bon environnement et une bonne culture pour les pilotes, et les communautés s’entre-aident avec le prêt des vélos. Ils racontent les bonnes histoires aux personnes âgées afin qu’encore plus de personnes aient envie de sortir et de sentir le vent dans leurs cheveux.
Les communautés s’entre-aident au début en partageant des connaissances de spécialiste, des histoires et des expériences, et en prêtant leurs propres vélos aux autres villes pour les encourager et les soutenir.
Notre but est de partager le bonheur partout où nous allons.

LENTEUR
Nous pédalons lentement pour respecter les autres et l’environnement. Car pédaler lentement est un principe de base qui assure que les pilotes et les passagers sentent l’environnement qui les entoure, qu’ils soient présent dans le présent, et en même temps ceci peut éveiller la curiosité des piétons et leur donner la chance d’apprendre à connaître À VÉLO SANS ÂGE.

RACONTER DES HISTOIRES
Avec l’âge, nous perdons des témoins de notre vie et des histoires. Et le fait d’être en maison de retraite peut potentiellement nous empêcher de construire de nouvelles relations. Les personnes âgées ont tellement d’histoires qui seront oubliées si nous ne nous avançons pas pour les écouter. C’est pourquoi nous racontons des histoires nous-même et écoutons toutes les histoires des passagers. Nous devenons des témoins et partageons les histoires oralement ou à travers les médiaux sociaux. Le fait de raconter des histoires est décisif pour la créer et partager la joie d’être en mouvement, même si ce n’est qu’une ligne, un tweet ou encore une photo.

RELATIONS 
À VÉLO SANS ÂGE concerne la création de relations nouvelles et généreuses : entre les générations, entre personnes âgées, entre pilotes, entre passagers, employés des maisons de retraite et entre membres de famille. Ces relations construisent la confiance, la joie et la qualité de vie.

SANS ÂGE
La vie ne finit pas, même si le certificat de naissance indique 75 ans. La vie fleurit dans tous les âges, jeunes comme vieux, et peut être excitante, drôle, triste, belle et signifiante.
À VÉLO SANS ÂGE se consacre à offrir la chance aux personnes âgées de rester dans un cadre positif et d’avoir encore l’occasion de faire part de la société et de toutes les possibilités s’offrant à eux.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article