Une résidence pour seniors loge gratuitement un étudiant en Bourgogne-Franche-Comté- 25-

Publié le par Or gris : seniors acteurs des territoires, dans une société pour tous les âges

A Besançon, la résidence pour seniors "Art du Temps" propose un logement gratuit aux étudiants. La contre-partie, consacrer un peu de temps aux personnes âgées. Un test qui devrait s’étendre aux autres résidences de ce groupe en France.

 

"Un lieu intergénérationnel crée toujours de la magie"

Alors qu’au début du vingtième siècle plusieurs générations vivaient sous le même toit, Aujourd’hui les familles sont plus petites, les jeunes et les moins jeunes ont moins l’occasion de se croiser.
Pour y remédier, ces dernières années des initiatives ont vu le jour permettant aux jeunes de se loger à moindre coût et aux personnes âgées de rester en contact avec la jeunesse. En France de nombreuses initiatives ont vu le jour. Des résidences intergénérationnelles, une idée née en Espagne en 1997, permettent aux habitants d’échanger des services, comme du bricolage contre une garde d’enfants. Des colocations permettant à des jeunes d’habiter chez une personne une personne âgée pour un loyer modique moyennant quelques services rendus.

S’inspirant d’un autre modèle qui a vu le jour aux Pays-Bas, un nouveau concept se met en place en France. Des résidences pour personnes âgées proposent un logement à des étudiants en échange d’un peu de temps consacré aux personnes âgées.
C’est le cas de
 la résidence pour personnes âgées "Art du temps", à Besançon, qui vient de sélectionner une étudiante.


Une première expérience au Pays Bas en 2014

En 2014, l’association "Humanitas" décide de réunir des personnes âgées isolées et des étudiants ayant besoin de logement. Dans une maison de retraite de Deventer, des étudiants bénéficient d’un logement gratuit en échange de quelques heures en compagnie des seniors. Les étudiants font des économies conséquentes et les personnes âgée peuvent côtoyer des  jeunes, rompre leur isolement.

 

Un test à Besançon en 2018

Le groupe Domitys, spécialiste de Résidences Seniors,  s’est inspiré de l’exemple néerlandais et tente l’expérience dans une dizaine de ses résidences dont celle de Besançon, ouverte depuis avril. Une résidence-services non médicalisée qui accueille actuellement 6o personnes âgées et compte 20 salariés.


 "Je suis enthousiaste et fière d’avoir été choisie pour mettre en place ce projet" - Sandrine Sigonney directrice résidence Art du temps à Besançon

En échange d’un logement meublé de 40 mètres carrés au sein de la résidence, l’étudiant doit accorder 39 heures par mois aux résidents, en fonction de ses disponibilités. Participer à des jeux, organiser des anniversaires, organiser des soirées ou tout simplement être ensemble et discuter, des propositions différentes de celles d’un animateur ou d’un soignant. Un plus pour les résidents.

Après un appel à candidature sur les réseaux sociaux et les structures étudiantes proposant un CDD de 6 à 10 mois, le temps d’expérimenter le concept avant de le lancer à plus grande échelle. Une étudiante algérienne, à Besançon dans le cadre du programme Erasmus, vient d’être retenue. Nour, c’est son prénom, est une jeune femme qui a l’expérience de l’engagement associatif dans son pays où elle a travaillé avec des seniors et des enfants. Elle est aussi musicienne. Elle joue de la musique arabo-andalouse et participe à une chorale. Autant de compétences et de hobbies qu’elle pourra partager avec les personnes âgées qui semblent déjà satisfaite.

"Cela fait une semaine qu’elle est avec nous et les résidents  recherchent sa présence… "


Sandrine Sigonney,  directrice résidence Art du temps à Besançon est l’invitée de la matinale est l'invitée de la matinale France info.

 

Par Fatima Larbi Publié le 31/01/2018 à 17:14 Mis à jour le 01/02/2018 à 13:55

France info BOURGOGNE-FRANCHE-COMTÉ ;  ÉMISSIONS 9H50 LE MATIN en Bourgogne Franche Comté

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article